1) GENERALITES

1.1    PLACEMENT DES BILLESBille jeu de la 8

                                 POUR LE PLACEMENT DES BILLES AU DEBUT DU JEU , UN TRIANGLE DOIT ETRE UTILISE.LA PREMIERE BILLE PLACEE SUR LE POINT DU BAS.LES BILLES DOIVENT SE TOUCHER LES UNES AUX AUTRES.LA HUIT EST PLACEE AU MILIEU DU TRIANGLE.TOUTES LES AUTRES BILLES SONT PLACEES EN ALTERNANCE SUR LE POURTOUR DU TRIANGLE .

1.2    GROUPES DE BILLES

                                  LE JEU DE LA HUIT SE JOUE AVEC LES QUINZE BILLES NUMEROTEES ET LA BLANCHE.IL Y A DEUX GROUPES DE COULEUR DE BILLES : LES PLEINES (1 à 7) ET LES RAYEES (9 à 15).LE DEBUT DU JEU SERA DEFINI PAR LE COUP D ‘OUVERTURE.

 1.3    COUP D ‘OUVERTURE

                                   CE COUP A POUR BUT DE DESIGNER LE JOUEUR QUI AURA LE CHOIX DU CASSAGE.LES DEUX JOUEURS SE PLACENT COTE A COTE EN TETE DE TABLE ET POSENT UNE BILLE DANS LA MOITIE DE TERRAIN, SUR LA LIGNE DU HAUT. LES JOUEURS TIRENT EN MEME TEMPS AU SIGNAL DONNE PAR L’ARBITRE OU A 3 . LE JOUEUR QUI AURA PLACE SA BILLE ,APRES QU’ELLE AIT TOUCHE LA BANDE DU BAS , LE PLUS PRES DE LA BANDE DU HAUT DECIDERA SOIT DE CASSER ,SOIT DE LAISSER CASSER SON ADVERSAIRE.

                                   LE COUP D’OUVERTURE EST PERDU SI LA BILLE TOUCHE LA LONGUE BANDE,SI ELLE TOUCHE LE TRIANGLE,SI ELLE QUITTE LA MOITIE INITIALE DE LA TABLE OU A FORTIORI SI ELLE EST EMPOCHEE OU QU’ELLE SORT DE TABLE.

 1.4    CASSAGE   

                                 LE JOUEUR QUI CASSE POSE LA BLANCHE DANS LE CHAMP DU HAUT (SUR LA LIGNE OU DERRIERE) .S’IL FAIT UNE FAUTE (VOIR 5 ) , L’ADVERSAIRE PEUT :

                           -CONTINUER LE JEU

                          -RECASSER

                          -LAISSER RECASSER LE PREMIER JOUEUR

                                SI LA HUIT EST EMPOCHEE AU CASSAGE SANS QU’IL Y AIT FAUTE , LE JOUEUR QUI A COMMENCE LE JEU DOIT RECASSER.PAR CONTRE,S’IL Y A EUT FAUTE ,L’ADVERSAIRE PEUT :

                          -recasser

                         -laisser recasser le premier joueur

 

 2) DEFINITION DU GROUPE

 2.1    SI  LE JOUEUR EMPOCHE UNE OU PLUSIEURS BILLES D’UN SEUL ET MEME GROUPE AU CASSAGE SANS QU’IL Y AIT FAUTE  , IL DEVRA PRENDRE CE GROUPE DE BILLES.

PAR CONTRE,S’IL Y A EU FAUTE ET QUE L’ADVERSAIRE DECIDE DE GARDER LE JEU,LA OU LES BILLES EMPOCHEES SERONT REPLACEES ET L’ADVERSAIRE AURA ENCORE LE CHOIX QUAND AU GROUPE DE BILLES.

 2.2   SI DES BILLES  DES 2 GROUPES (C-A-D. AU MOINS 1 PLEINE ET 1 RAYEE )SONT EMPOCHEES AU CASSAGE,LE JOUEUR A LE CHOIX DU GROUPE DE BILLES.IL N’EST DONC PAS OBLIGE DE PRENDRE CELLES QUI TOMBENT EN PLUS GRAND NOMBRE.

 DANS CE CAS   PARTICULIER,LE SIMPLE FAIT DE JOUER UN COUP CORRECT    SUR UNE BILLE D’UN GROUPE LUI ATTRIBUERA CE GROUPE DE BILLES.PAR CONTRE ,S’IL COMMET UNE FAUTE,C’EST L’ADVERSAIRE QUI AURA CE PRIVILEGE

 2.3   SI AUCUNE BILLE N’A ETE EMPOCHEE AU CASSAGE,IL NE SERA PAS DEFINI QUEL JOUEUR A TEL OU TEL GROUPE DE BILLES TANT QU’AUCUNE BILLE N’A ETE EMPOCHEE CORRECTEMENT.

CELA IMPLIQUE DONC QUE CHAQUE BILLE JOUEE DOIT ETRE ANNONCEE (EVENTUELLEMENT « SECURITE «  ,VOIR POINT 4. ) DES APRES LE CASSAGE (VOIR 5.9 )

 

3. SUITE  DU JEU

            AUSSI LONGTEMPS QUE LE JOUEUR EMPOCHERA LA BILLE ANNONCEE DANS LA POCHE ANNONCEE ET EN PREMIER LIEU , IL POURRA CONTINUER DE JOUER ; C’EST A DIRE : MEME SI D ‘AUTRE BILLES DE COULEUR SONT EMPOCHEES DANS LA FOULEE (A L’EXCLUSION DE LA 8 , CAS OU LA PARTIE EST PERDUE – VOIR 5.3  &  7.3. )

            COMBINAISON ET CARAMBOLAGE SONT PERMIS POUR AUTANT QU’UNE DE SES PROPRES BILLES SOIT TOUCHEE D ‘ABORD.IL N’EST DONC PAS PERMIS DE TIRER EN PREMIER UNE BILLE D’UN GROUPE POUR EMPOCHER UNE BILLE DE L’AUTRE GROUPE.

            SI LE JOUEUR EN COURS N’EMPOCHE PAS DE BILLE, LA MAIN PASSE A L’ADVERSAIRE.A FORTIORI,S’IL A COMMIS UNE FAUTE, L’ADVERSAIRE AURA LE DROIT DE REPLACER LA BILLE BLANCHE DANS LA ZONE DU HAUT (VOIR 5.7 : « BILLE EN MAIN «  ).

  

4. COUP DE SECURITE    (SAFE )

                      LORSQU’UN JOUEUR NE PENSE PAS POUVOIR EMPOCHER UNE BILLE,OU SI LA SITUATION DE JEU NECESSITE QU’IL NE PRENNE PAS LE RISQUE DE FACILITER LE JEU DE SON ADVERSAIRE,IL PEUT JOUER UN COUP DE SECURITE.

                     TOUTEFOIS,CE COUP DOIT ETRE ANNONCE  (N° DE BILLE ) ET LA BILLE D ‘OBJECTIF DOIT IMPERATIVEMENT ETRE TOUCHEE EN PREMIER LIEU.ENSUITE ,UNE BILLE (DE COULEUR OU BLANCHE ) DOIT TOUCHER UNE BANDE (VOIR 5.2.4. ).

                     SI UNE OU PLUSIEUR BILLES SONT EMPOCHEES SUR SAFE, C’EST UNE FAUTE (VOIR 5.3.4 ).

 5) FAUTES

                            SI UN JOUEUR FAIT UNE FAUTE ,SON TOUR EST TERMINE.LES BILLES DE SON GROUPE EMPOCHEES SUR CE COUP SERONT REPLACEES SELON LES REGLES ENONCEES EN 5.6., A L’INVERSE DES BILLES DE  L’ADVERSAIRE QUI  RESTENT EMPOCHEES.

                           SA FAUTE SERA COMPTABILISEE PAR L’ARBITRE.AU TOUR SUIVANT,LA FAUTE SERA ANNULEE S’IL FAIT UN COUP CORRECT (MEME S ‘IL N’EMPOCHE PAS DE BILLE) . PAR CONTRE ,EN CAS DE RECIDIVE,CETTE FAUTE SERA AJOUTEE A LA PREMIERE.LORSQU’IL SERA A NOUVEAU A SON TOUR ,L’ARBITRE LE METTRE EN GARDE CONTRE UNE EVENTUELLE TROISIEME FAUTE CONSECUTIVE,QUI SERAIT SIGNIFICATIVE DE PERTE DE LA PARTIE (VOIR 5.3. ) .CEPENDANT ,S’IL REALISE UN COUP CORRECT, TOUTES SES FAUTES PRECEDENTES SERONT AUTOMATIQUEMENT ANNULEES.

 5.1. PARTICULARITES AU CASSAGE

        AU CASSAGE,IL Y A FAUTE :

                    – SI AUCUNE BILLE DE COULEUR NE TOUCHE UNE BANDE OU N’EST EMPOCHEE

                   – SI UNE OU PLUSIEURS BILLES QUITTENT LA SURFACE DE JEU (TAPIS)

             PAR CONTRE,L’EMPOCHEMENT DE LA NOIRE EST ,DANS CE SEUL CAS, AUTORISE ; LE JOUEUR DOIT ALORS RECASSER LUI-MEME.

 5.2.    FAUTES TRADDITIONNELLES

 5.2.1.         SI LA BLANCHE NE TOUCHE AUCUNE BILLE DE COULEUR.

 5.2.2.         SI LA BLANCHE TOUCHE UNE BILLE DE L’ADVERSAIRE (OU LA 8 ) AVANT UNE DES BILLES DU JOUEUR

 5.2.3.         SI LA BILLE D’OBJECTIF (CELLE ANNONCEE ) EST TOUCHEE PAR UNE AUTRE BILLE. ( DE L’ADVERSAIRE)

 5.2.4.         SI AUCUNE BILLE NE TOUCHE UNE BANDE, DEUX CAS PARTICULIERS CEPENDANT :

                                                                              -SI LE JOUEUR EMPOCHE CORRECTEMENT UNE DE SES BILLES,                 

                                                          CELA N’EST PAS NECESSAIRE .

                                                                             -SI LA BILLE JOUEE TOUCHE DEJA UNE BANDE OU REPOSE A

                                                          MOINS D’UNE GRANDEUR DE BILLE DE LA BANDE (DECISION DE L’ARBITRE)

                                                          IL FAUDRA SOIT L’EMPOCHER, SOIT LUI FAIRE TOUCHER UNE DES TROIS  

                                                          AUTRES BANDES, SOIT FAIRE EN SORTE QUE LA BILLE TOUCHE UNE

                                                          BANDE. 

5.2.5.         SI UN JOUEUR (AVANT,PENDANT OU APRES LE COUP ) ,DERANGE UNE BILLE AVEC SA QUEUE, UNE RALLONGE , SES HABITS OU TOUTE PARTIE DU CORPS,ETC…

5.2.6.         SI PENDANT LE COUP,LE JOUEUR N’A PAS CONTACT AVEC LE SOL.

 5.2.7.         SI LE JOUEUR JOUE SON COUP AVANT QUE TOUTES LES BILLES NE SOIENT IMMOBILISEES SUR LA TABLE.

 5.2.8.         SI LA BLANCHE SAUTE PAR DESSUS UNE BILLE SANS AVOIR TOUCHE AU PREALABLE UNE AUTRE BILLE OU UNE BANDE.

 5.2.9           SI UN JOUEUR TOUCHE DEUX FOIS LA BLANCHE POUR LE MEME COUP

(DOUBLE TOUCHE,DECISION DE L’ARBITRE) . SI LA BLANCHE EST A PROXIMITE IMMEDIATE DE LA BILLE D’OBJECTIF , IL EST PERMIS DE JOUER DIRECTEMENT CETTE BILLE A CONDITION QUE LE PROLONGEMENT IMAGINAIRE DE LA QUEUE A TRAVERS LA BLANCHE NE RENCONTRE PAS LA BILLE ET QU’AUCUNE AUTRE BILLE A PROXIMITE NE SOIT TOUCHEE.

 5.2.10       SI , EN PLACANT LA BLANCHE DANS LE CHAMP DU HAUT ,LE JOUEUR DEPASSE LA LIGNE ET JOUE MALGRE LA REMARQUE DE L’ARBITRE.

 5.3 FAUTES SPECIALES

 IL S’AGIT ICI DE FAUTES AYANT DES CONSEQUENCES PARTICULIEREMENT IMPORTANTES QUANT A LA SUITE DU JEU. C’EST AINSI QU’A CHAQUE FOIS QU’UNE DES SITUATIONS DECRITES CI-DESSOUS SE PRODUIRA , IL CONVIENDRA DE :

                           -REPLACER LES BILLES DU JOUEUR FAUTIF QU’IL A EMPOCHEES (VOIR 5.6.)

                           -LAISSER EMPOCHEES LES BILLES DE l’ADVERSAIRE AYANT QUITTE  LE JEU.

 5.3.1.         SI UNE BILLE QUITTE LA TABLE OU SI ELLE RESTE SUR LA BANDE

 5.3.2.         SI LA BLANCHE EST EMPOCHEE ,DANS TOUS LES CAS .

 5.3.3.         SI LE JOUEUR EMPOCHE EN PREMIER LIEU UNE BILLE AUTRE QUE CELLE ANNONCEE .

 5.3.4.         SI UNE BILLE EST EMPOCHEE SUR UN «  SAFE «  (VOIR AU 4.)

                     EN OUTRE , LORSQUE LA BILLE D’OBJECTIF EST LA HUIT,CES SITUATIONS PARTICULIERES SONT SYNONYMES DE PERTE DE LA PARTIE

                PAR LE JOUEUR FAUTIF. TOUTEFOIS ,IL FAUT NOTER QUE CETTE SANCTION NE  VAUT PAS LORS DU CASSAGE.

 5.4.              FAUTES INTENTIONNELLES

                  TOUTES CES FAUTES PEUVENT ETRE VOLONTAIREMENT REALISEES.SI UN  JOUEUR FAIT UNE FAUTE QUI DEMONTRE CLAIREMENT QU’IL VOULAIT CHANGER LA SITUATION DU JEU ,LA REGLE DU COMPORTEMENT ANTI-SPORTIF (VOIR 5.14.)SERA APPLIQUEE.

                  SITUATIONS EXTREMES MAIS NON FAUTIVES

                   SI UNE BILLE MONTE SUR LA BANDE PUIS RETOMBE SUR LA TABLE, IL N’Y A PAS DE FAUTE.SI ELLE EST EMPOCHEE, CE SERA CONSIDERE COMME D’ORDINAIRE.

                    SI LA BLANCHE OU UNE BILLE DE COULEUR EST EMPOCHEE ET REBONDIT HORS DE LA POCHE, ELLE EST CONSIDEREE COMME N’ETAT PAS EMPOCHEE.ELLE RESTE OU ELLE S’EST IMMOBILISEE SUR LA SURFACE DU JEU. IL N’Y A PAS DE FAUTE.

                     LES LAMPES FONT PARTIE DE LA TABLE. CECI SIGNIFIE QUE SI UNE BILLE SAUTE, TOUCHE LA LAMPE ET RETOMBE SUR L’AIRE DE JEU, IL N’Y A PAS FAUTE.

                    SI LA SITUATION DU JEU EST DERANGEE PAR UNE INFLUENCE EXTERNE, PAR EXEMPLE SI UNE BILLE EN EQUILIBRE VERS UNE POCHE TOMBE SUITE A CELA, L’ARBITRE LA REMETTRA LE PLUS PRECISEMENT POSSIBLE A LA PLACE QU’ELLE OCCUPAIT, LE JOUEUR DONT C’EST LE TOUR CONTINUE LA PARTIE.

 5.6.  REPLACEMENT DES BILLES  

                   TOUTES LES BILLES DU JOUEUR FAUTIF EMPOCHEES APRES UN « SAFE «  OU UNE MAUVAISE ANNONCE DOIVENT ETRE REPLACEES SUR LE POINT DU BAS.

                    S’IL Y A PLUSIEURS BILLES A REPLACER, CELLES-CI SERONT MISES LES UNES DERRIERE LES AUTRES,AVEC UN ESPACE D’UNE LARGEUR DE BILLE ENTRE ELLES, A PARTIR DU POINT DU BAS (LIGNE DE REPLACEMENT ) .SI LE POINT DU BAS EST DEJA OCCUPE, LES BILLES DOIVENT ETRE PLACEES SUR LE POINT DE REPLACEMENT SUIVANT.

                    SI LA LIGNE DE REPLACEMENT EST COMPLETEMENT OCCUPEE, LES BILLES SERONT PLACEES A L’OPPOSE, EN DIRECTION DU POINT DU MILIEU, DANS LE PROLONGEMENT DE LA LIGNE DE REPLACEMENT .

                  LE REPLACEMENT DES BILLES SERA FAIT PAR L’ARBITRE. LES JOUEURS PEUVENT CONTROLER ET EXIGER UNE CORRECTION .

5.7. BILLE(S) EN MAIN   

5.7.1. SIMPLE  (=CAS ORDINAIRE )

                                  LORSQU’UN JOUEUR A COMMIS UNE FAUTE , SON ADVERSAIRE A LE DROIT DE  PRENDRE CE QU’ON APPELLE LA BILLE EN MAIN. CELA SIGNIFIE QUE LA BLANCHE     PEUT ETRE REPLACEE N’ IMPORTE OU DANS LE CHAMP DU HAUT , C’EST –A-DIRE SOIT DERRIERE, SOIT EVENTUELLEMENT SUR LA LIGNE DU HAUT . LE COUP SERA VALIDE A PARTIR DU MOMENT OU LA BLANCHE A QUITTE CETTE ZONE.

                                   S’IL CHOISIT CETTE SOLUTION, LE JOUEUR POURRA AU BESOIN CORRIGER LE REPLACEMENT DE LA BLANCHE AVEC SA QUEUE.A CE MOMENT , SEULES LES BILLES SE TROUVANT EN DEHORS DE CETTE ZONE (C.A.D. DEVANT LA LIGNE DU HAUT ) POURRONT ETRE JOUEES DIRECTEMENT .

 5.7.2.         DOUBLE  (CAS PARTICULIER )

                                  LORSQUE TOUTES LES BILLES DU JOUEUR AYANT LA BILLE EN MAIN SONT ELLES-MEMES SITUES DANS LE CHAMP DU HAUT, CELUI-CI A LE CHOIX ENTRE DEUX SOLUTIONS :

                                                              -SOIT TENTER UNE DE SES BILLES PAR LA BANDE (DU FOND )

                                                              -SOIT PRENDRE LA DOUBLE BILLE EN MAIN

                                    CECI SIGNIFIE QUE LE JOUEUR PEUT DEMANDER QU’UNE DE SES BILLES SOIT REPLACEE SUR LE POINT DU BAS. DANS CE CAS, C’EST OBLIGATOIREMENT CELLE QUI SE TROUVE LE PLUS PRES POSSIBLE DE LA LIGNE DU HAUT QUI SERA PLACEE SUR CE POINT. EN CAS D’EQUIDISTANCE PAR RAPPORT A LA LIGNE , ON PRENDRA LA PLUS PROCHE DU POINT HAUT.

                                     SI UNE OU PLUSIEURS BILLES, EMPOCHEES SUR FAUTE PAR SON ADVERSAIRE LORS DE SON DERNIER TOUR , SONT A REPLACER, LE JOUEUR PEUT EXIGER QUE SA DEUXIEME BILLE EN MAIN SOIT PLACEE DEVANT LA BILLE ADVERSE AU NIVEAU DU POINT BAS. A L’INVERSE, SI LE POINT DU BAS ETAIT DEJA OCCUPE AU TOUR PRECEDENT, SA BILLE SERA REPLACEE DANS LE PROLONGEMENT DERRIERE CELLE DE L’ADVERSAIRE (AVEC UNE LARGEUR DE BILLE D’ECART, VOIR 5.4. ) MAIS DEVRA EN TOUT CAS ETRE JOUABLE EN DIRECT .

 5.8.LAISSER REJOUER

                                   SI LE JOUEUR, DONT L’ADVERSAIRE A COMMIS UNE FAUTE , ESTIME QUE LA NOUVELLE SITUATION DE JEU LE DESAVANTAGE MALGRE LA BILLE EN MAIN (VOIR 5.7. ) , UNE AUTRE POSSIBILITE S’OFFRE A LUI : PASSER SON TOUR ET LAISSER REJOUER LE JOUEUR FAUTIF EN ESPERANT UNE DISPOSITION DES BILLES PLUS PROPICE AU COUP SUIVANT .

                                   BIEN SUR , IL S’EXPOSE A CE QUE SON ADVERSAIRE «  VIDE «  LA TABLE, OU QU’IL JOUE UN COUP CORRECT ET LE LAISSE EN MAUVAISE POSTURE. PAR CONTRE, SI CE DERNIER FAIT UNE FAUTE , LE JOUEUR AURA A NOUVEAU LE DROIT DE LE LAISSER REJOUER, AVEC LA PERSPECTIVE DE GAIN DE LA PARTIE (TROIS FAUTES CONSECUTIVES , VOIR 7.1. ) .

 5.9.ANNONCE DES COUPS

 APRES LE CASSAGE, TOUTES LES BILLES DOIVENT ETRE ANNONCEES, MEME POUR UNE SECURITE (VOIR AU 4. ) . EN CAS DE DOUTE , L’ARBITRE PEUT VALIDER OU REFUSER UN COUP, EN FONCTION DE CE A QUOI IL S’ATTENDAIT .

 SI L’ARBITRE REFUSE LE COUP,  LA OU LES BILLES DU GROUPE DU JOUEUR FAUTIF EMPOCHEES SUR CE COUP SERONT REPLCEES SUR LE POINT DU BAS (VOIR 5.6. ) .TOUTEFOIS, S’IL S’AGIT DE LA 8 , LA PARTIE EST PERDUE (VOIR 7.4. ) .

 5.10  REGLES PARTICULIERES A LA BILLE N° 8

 LORSQU’UN JOUEUR A EMPOCHE CORRECTEMENT TOUTES SES BILLES , IL PEUT SE SERVIR DES BILLES DE L’ADVERSAIRE POUR TENTER D’EMPOCHER LA HUIT.PAR CONTRE, S’IL JOUE « SAFE » , IL DOIT TOUHER LA HUIT EN PREMIER (VOIR 4. ) .

 UNE BILLE DE L’ADVERSAIRE PEUT ETRE EMPOCHEE DANS LE SEUL CAS OU LA HUIT AIT ETE EMPOCHEE AU PREALABLE ET DANS LA POCHE ANNONCEE ; LA PARTIE SERA ALORS GAGNEE (VOIR AU POINT 6. ).

LES AUTRES FAUTES COMMISES SANS QUE LA HUIT SOIT EMPOCHEE SERONT COMPTEES COMME FAUTES ORDINAIRES. A L’INVERSE, SI LA 8 EST EMPOCHEE SUR PENALITE, LA PARTIE EST PERDUE (VOIR 7.4. ) .

 5.10.          TEMPS

 SI L’ARBITRE CONSTATE QU ‘UN JOUEUR PREND TROP DE REMPS ENTRE DEUX COUPS, IL METTRA EN GARDE CE JOUEUR. S’IL NE TIENT PAS COMPTE DE CETTE REMARQUE, SON COMPORTEMENT SERA CONSIDERE COMME ANTI SPORTIF (VOIR 5.14. ) .

 5.11.          MESURES

 IL N’EST PAS PERMIS D’UTILISER UNE BILLE HORS JEU OU UN AUTRE OBJET POUR MESURER LA DISTANCE DES BILLES . IL EST SEULEMENT AUTORISE D’UTILISER LA QUEUE POUR AUTANT QUE CELLE-CI SOIT TENUE EN MAIN.AU CAS OU UN JOUEUR N’OBSERVERAIT PAS CES REGLES, CECI SERA CONSIDERE COMME COMPORTEMENT ANTI SPORTIF (VOIR 5.14 ) .

 5.12.          AIDE PAR UN MARQUAGE

 LE MARQUAGE DE LA SURFACE DE JEU POUR AIDER A LA REUSSITE D’UN COUP EST INTERDIT ET SERA RETENU COMME COMPORTEMENT ANTI SPORTIF (VOIR 5.14. ) .

 5.13.          COMPORTEMENT ANTI-SPORTIF  

 5.14.1              PREMIERE FOIS

                              SI UN JOUEUR FAIT UNE FAUTE INTENTIONNELLE (VOIR 5.4. ), QUI NE PEUT ETRE        RETENUE COMME FAUTE TECHNIQUE, CECI SERA CONSIDERE COMME ANTI SPORTIF.   CELA SIGNIFIE POUR LE JOUEUR LA PERTE PURE ET SIMPLE DE LA PARTIE EN COURS, ET IL SERA AVERTI PAR L’ARBITRE QU’EN CAS DE RECIDIVE, IL SERA AUTOMATIQUEMENT DISQUALIFIE.

 5.14.2.         DEUXIEME FOIS

                              LE JOUEUR QUI , POUR LA DEUXIEME FOIS DANS UN MEME TOURNOI, FAIT PREUVE D’UN COMPORTEMENT ANTI SPORTIF EST IMMEDIATEMENT DISQUALIFIE.

 6. GAIN DE LA PARTIE 

LA PARTIE EST GAGNEE LORSQU’UN JOUEUR EMPOCHE  CORRECTEMENT LA HUIT APRES AVOIR EMPOCHE TOUTES LES BILLES DE SON GROUPE.

 LA HUIT , POUR ETRE EMPOCHEE CORRECTEMENT , DOIT ETRE OBLIGATOIREMENT ANNONCEE . A NOTER QUE SI UNE BILLE DE L’ADVERSAIRE EST EMPOCHEE APRES  LA HUIT, LA PARTIE RESTE GAGNEE.      

 7. PERTE DE LA PARTIE

LA PARTIE EST PERDUE DANS LES CAS SUIVANTS :

      7.1. SI UN JOUEUR FAIT TROIS FAUTES DE SUITE

       7.2. SI UN JOUEUR EST SANCTIONNE POUR COMPORTEMENT ANTI SPORTIF

       7.3. SI LA HUIT EST EMPOCHEE TROT TOT OU SI ELLE SORT DE TABLE

            ( EXCEPTION : AU CASSAGE , VOIR 1.4. )

       7.4. SI LA HUIT EST JOUE ET EMPOCHE SUR FAUTE   , SOIT ENTRE AUTRES :

- DANS UNE AUTRE POCHE QUE CELLE ANNONCEE

- SI LA BLANCHE EST EMPOCHEE (AVANT EN MEME TEMPS OU
APRES LA NOIR)

- SI LA BLANCHE QUITTE LA TABLE

- SI LA BLANCHE NE TOUCHE PAS LA NOIR

-          SI LA BLANCHE NE TOUCHE PAS LA BILLE ADVERSE D’APPUI OU
SI CELLE-CI NE TOUCHE PAS LA NOIRE

- SUR UN COUP DE SECURITE (VOIR AU 4. )

- APRES LA DERNIERE BILLE DE SON GROUPE, SUR LE MEME COUP,
SAUF SI LE JOUEUR LA ANNONCE

       7.5. SI , EN JOUANT LA HUIT, LE JOUEUR EMPOCHE UNE BILLE DE L’ADVERSAIRE (MEME SI LA HUIT N’EST PAS EMPOCHEE ) SAUF   SI LA BILLE ADVERSE ENTRE DANS LA POCHE APRES    LA HUIT (VOIR EN 5.8. ).

 8. APPLICATION ET INTERPRETATION DU REGLEMENT

 8.1.    ROLE DE L’ARBITRE   

                  IL FAUT FAIRE CONFIANCE A L’ARBITRE. LA DECISION DE CE DERNIER PEUT ETRE CONTESTEE AVANT LE PROCHAIN COUP (VOIR 8.2. ).PAR LE RESPONSABLE DE LA COMPETITION EN COURS. LE JOUEUR A ENCORE LA POSSIBILITE D’INTRODUIRE UN RECOURS APRES LE CHAMPIONNAT OU LE TOURNOI .

                         L’ARBITRE A LES OBLIGATIONS SUIVANTES ;

 -PLACER LES BILLES (AVANT LA PARTIE ) ET LES REPLCER (PENDANT)

-VEILLER A L’APPLICATION A LA LETTRE DU REGLEMENT

-COMPTABILISER LES FAUTES ET EN AVERTIR LES JOUEURS(VOIR 7.1.)

-SIGNALER APRES CHAQUE FAUTE QUE LE JOUEUR DONT C’EST LE TOUR A LE DROIT DE PRENDRE LA BILLE EN MAIN (DOUBLE EVENTUELLEMENT )

-FAIRE CONNAITRE L’ANNONCE DU JOUEUR QUAND UN JOUEUR L’EXIGE OU SI LE JOUEUR OMET DE PRECISER

 8.2.    PROTESTATIONS

                  LE JOUEUR PEUT CONTESTER UNE DECISION DE L’ARBITRE ; IL DOIT LE FAIRE AVANT LE PROCHAIN COUP.LES PROTESTATIONS TARDIVES EN COURS DE COMPETITION NE SERONT PAS PRISE EN COMPTE .LES PROTESTATIONS APRES UNE COMPETITION DOIVENT ETRE ADRESSEES PAR ECRIT AU COMITE DU P.A.S. D’AVROY .

 8.3.    MODIFICATIONS DU REGLEMENT 

                  SI UN CAS PARTICULIER , C-A-D- UNE SITUATION NON PREVUE DANS LE PRESENT REGLEMENT, SE PRESENTAIT, LE COMITE DU P.A.S. D’AVROY SE RESERVE LE DROIT DE MODIFIER LE PRESENT REGLEMENT ,QUE CE SOIT DANS LE SENS D’UN AJOUT, OU D’UNE SIMPLE PRECISION ,ET CE APRES CONCERTATION.